Quelques éléments bibliques



« Dieu les bénit ; Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez vous..(Genèse 1-28)
« Il faut que lui [Jésus] croisse et que moi, je diminue » (Jean 3-30)
« Que vous croissiez dans la connaissance de Dieu » Colossiens 1-10
« Afin que par lui, vous croissiez pour le salut » (1 Pierre 2-2)
« Croissez.. dans la grâce et la connaissance de Jésus » (2 Pierre 3-18)
« En disant la vérité, dans l'amour, nous croîtrons » (Ephésiens 4-15)
« Nous vous encourageons à progresser encore » (1 Thessaloniciens 4-10)

 



Comme l'atteste les versets ci-dessus, nos vies sont appelées à devenir des lieux de croissance, de « multiplication » et de fécondité. Tout ce qui vit grandit et croît, ne reste ni statique, ni recroquevillé. A la lecture de ces quelques versets il apparaît clairement que Dieu nous invite à entrer dans un processus dynamique qui va toucher tous les aspects de notre vie et les faire croître : la foi, la connaissance, l'amour, la maturité, le salut. Le moteur de cette croissance est bien entendu notre enracinement dans le Christ qui veut, selon les mots de Jean, « croître » et « augmenter » en nous. Le fruit de cette « accroissement » sera notre aptitude à marcher de progrès en progrès, mais surtout « l'abondance » de l'amour dans notre vie avec ses conséquences bénéfiques, comme l'indique l'Apôtre Paul dans Philippiens 1-9 : « Et ce que je demande dans mes prières, c'est que votre amour abonde de plus en plus en connaissance et en vraie sensibilité ; qu'ainsi vous sachiez apprécier ce qui est important...».
« Que votre amour abonde de plus en plus en connaissance et en vraie sensibilité ». D'autres versions de la Bible parlent de « clairvoyance et de pleine intelligence », de « tact affiné et de sensibilité parfaite ». L'amour est comme une sève vivifiante qui doit « abonder de plus en plus » dans notre vie et nous faire croître en connaissance, en vraie sensibilité, en clairvoyance, en pleine intelligence, en tact affiné... L'amour, don du Seigneur, nous sensibilise à la vie de l'Esprit. Il fait grandir en nous le sens de la mesure, de la nuance et des convenances dans nos relations avec autrui. Si nous avons ce discernement, conséquence de l'amour que Jésus offre, nous nous épargnerons bien des tracas et éviterons bien des bêtises. L'amour permet d'apprécier ce qui est important. Il nous apprend à distinguer le fondamental de l'accessoire et nous aide à faire la différence, dans notre vie quotidienne, entre les montagnes et les taupinières ! Ce discernement là permet de regarder sérieusement les petites choses et paisiblement les choses sérieuses. Il nous conduit à penser avant d'agir et à prier avant de penser.


L'amour, enfin, nous fait porter du fruit qui vient « par Jésus-Christ, à la gloire et à la louange de Dieu ! » L'amour ne nous est pas offert pour nous complaire en nous-mêmes ou nous accommoder de nous-mêmes. Il nous est donné pour porter du fruit ! Nous repensons à la parabole du cep et des sarments : « Sans moi, dit Jésus, vous ne pouvez rien faire » (Jean 15:5).
Ces paroles soulignent notre responsabilité et ses limites, la fidélité nécessaire et la foi indispensable. L'amour que Jésus dépose dans nos cœurs doit sans cesse nous ramener à lui, la source de l'amour, pour nous faire croître.
 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Mission Vie et Famille