Formation MVF 2015-2017

Depuis 2015, MVF anime à Alès une formation à l’accompagnement des personnes en souffrance. Cette formation a déjà été organisée dans d’autres régions en France Métropolitaine, mais aussi aux Antilles, en Guyane et à la Réunion. Elle se déroule sur une période de deux ans, à raison de quatre week-ends et d’une semaine complète par an, soit cinq sessions dans l’année. Cette formation entre dans le cursus d’accréditation de l’Association des Conseillers Chrétiens (ACC). Chaque participant pourra donc, s’il le souhaite, faire valider sa formation par l’ACC et la compléter par des modules non traités par MVF.

 

Notre volonté, en proposant ce programme aux églises d’Alès et de sa région, est de répondre aux besoins en formation des personnes confrontées à la souffrance des autres. Que ce soit dans le cadre de communautés chrétiennes, d’associations ou à titre privé, on se sent parfois démuni face aux situations de ruptures, d’échecs ou de souffrance émotionnelles vécues par nos proches. Nous voulons ainsi contribuer au travail en profondeur qui se fait aujourd’hui dans le domaine de l’accompagnement, non seulement dans la sphère chrétienne, mais aussi laïque. C’est un travail important, qui mobilise beaucoup d’énergie et de talents. Nous sommes heureux non seulement de pouvoir participer « à notre mesure » à ce travail et à cette prise de conscience, mais aussi de vous proposer de nous rejoindre dans cette initiative.

 

31 août 2017
Chers Amis, La formation MVF pour le groupe d'Alès s'est terminée il y a deux semaines à Joudes. Après ces deux ans passés ensemble, un profond sentiment de reconnaissance nous habite.

Merci à vous les formateurs. Votre engagement auprès de ce groupe, mais aussi votre expérience, votre savoir-faire et votre savoir-être, ont été une grande bénédiction pour tous les participants. Vous avez été chacun la démonstration d'une vérité toute simple : enseigner, c'est montrer que quelque chose est possible. Vous avez en fait ouvert le champ de tous les possibles et marqué profondément le cheminement spirituel de chacun. Merci à vous les participants. Votre persévérance et votre passion d'apprendre nous ont impressionnés. C'était gratifiant de vivre ces deux années avec vous et nous espérons que ce cycle qui se termine ne fait que commencer pour vous. Il y aura d'autres thèmes à traiter, d'autres sujets à développer, d'autres apprentissages à faire. Nous espérons seulement avoir suscité en vous le désir d'aller plus loin afin de devenir ces accompagnants pleins de douceur et de tact dont le monde a tellement besoin. On se reverra à Alès, et à Joudes aussi certainement. Merci pour les poussins et le WE gourmand et SPA que vous nous avez offerts et qui nous ont beaucoup touchés.
Merci aux conjoints des participants pour les travaux qu'ils ont effectués à Joudes pendant les deux semaines passées au Château.

Merci à Jacques et Monique Cabanis pour leur patience, leur dévouement, leur sens de l'organisation et  de l'accueil. Merci aussi aux dames qui ont préparé les repas tous les dimanches et qui nous ont toujours honoré de mets succulents et recherchés. Merci à tous ceux qui ont logé les formateurs et les participants. Merci à l'église d'Alès qui nous a hébergés tous les deux mois, pendant deux ans, dans des locaux confortables et fonctionnels.

Merci enfin au Seigneur qui nous a permis de vivre cette belle expérience humaine et spirituelle ! Il est la source de tous les cadeaux qui nous sont offerts. Que son nom soit béni et admiré !

Fraternellement, Gérard et Martine

Actualité :

“This is your captain.  Brace for impact!”**

 

Du 12 au 19 août dernier a eu lieu au Château de Joudes Saint Amour la dernière semaine de formation pour le « groupe d’Alès ». Un cycle de 2 ans qui  se termine et qui en même temps ne fait que commencer. Une belle dynamique est née entre les participants ainsi qu’un goût de « reviens-y ». Il y aura donc d’autres sessions d’approfondissement pour ce groupe, à Alès ou au Château, et d’autres temps de rencontres. Se former à la relation d’aide implique l’apprentissage d’un savoir-faire et d’un savoir-être. C’est un processus continu que chacun conduira à sa manière et vers un but précis. Nous prions en tout cas que des vocations naissent et prennent leur envol à partir de ces deux années passées ensemble.

Cette dernière semaine a été très riche. Impossible de tout raconter en quelques lignes. J’évoquerai seulement deux temps forts qui m’ont particulièrement marqué.

 

Le premier, l’enseignement sur L’Histoire du droit de la famille, des Pères de l’Eglise à nos jours, magistralement racontée par Catherine A., Maître de conférence à l’université de Pontoise et spécialiste de l’Histoire du Droit de la famille. Ce cours permet de comprendre comment les différents Droits - Droit Romain, Droit Germanique, Droit Canon, Droit matrimonial protestant, Droit Civil, etc. - ont marqué l’histoire de la famille. Notre culture, notre mentalité, nos croyances en sont profondément imprégnées. Faire fi de cette Histoire revient à mettre en péril notre compréhension du monde d’aujourd’hui et notre réelle capacité à aider les autres, notamment par rapport aux grandes évolutions qui ont marqué la famille ces dernières années. Nous avons aussi demandé à Catherine de nous aider à comprendre le droit musulman de la famille et les principaux points de friction avec la législation européenne. Le but ici est de « comprendre de l’intérieur » et de ne pas se contenter d’une connaissance superficielle car dans notre pratique de la relation d’aide, nous sommes aussi confrontés à des familles musulmanes ou d’arrière-plan musulman.

 

Le deuxième temps fort a été la projection du film « Sully », réalisé par Clint Eastwood en 2016, avec pour acteurs principaux Tom Hanks et Aaron Eckhart. Ce film nous permettait  d’introduire le thème du suivi post traumatique et de l’aide dont ont besoin les personnes qui ont été exposées à des stress importants. Il raconte l’histoire vraie de Sully Sullenberger, le pilote du vol US Airways 1549 reliant New-York à Charlotte le 15 janvier 2009, et qui - quelques minutes après le décollage, vers 15 heures - a fait amerrir son avion dans les eaux glacées de l’Hudson, sauvant ainsi la vie des 155 passagers à bord. Les deux moteurs de son Airbus A320 avaient été mis hors d’usage suite à une collision avec un nuage d’oiseaux. Dans nos formations, nous utilisons souvent le cinéma pour introduire certains sujets sensibles. Le film « Sully » est très impressionnant et tout à fait indiqué pour aborder le thème du leadership et du suivi post traumatique, mais c’est surtout le débriefing qui a suivi le film qui restera dans les annales de la formation MVF.

En effet j’avais invité un ancien collègue d’HP, Eric S., qui était dans cet avion et qui a vécu dans sa chair les 208 secondes qu’a duré le crash. C’est donc lui qui, au travers de son témoignage, a fait le cours et répondu en toute simplicité aux milliers de questions que se posait le groupe d’Alès et en particulier à deux : comment vit-on un « crash imminent » quand on n’a plus que 60 secondes à vivre et surtout comment on vit et on se reconstruit après. Ce partage, qui aurait pu durer une bonne partie de la nuit, a été vécu comme un moment de grâce intense par tous les participants. Moment d’autant plus fort que nous n’avions pas dit au groupe qu’Éric était dans la salle au moment de la projection du film. C’était notre « surprise » de fin de formation ! Ce temps de partage nous a permis d’écouter un témoignage étonnant et très inspirant pour nos vies. A la fin de la soirée, nous avons tous ensemble bénis Eric, remerciant le Seigneur pour le miracle authentique qu’il avait vécu avec les 155 passagers du vol 1549.

Eric a été très apprécié par tous pour sa sincérité, son humilité et sa capacité tranquille à partager avec nous le panel incroyables d’émotions qu’il a vécu pendant 208 secondes ! C’était vraiment très impressionnant et émouvant en même temps. Quelques jours après, il a posté un message sur sa page Facebook :

 

« Gérard, quel plaisir pour moi de faire partie de ton groupe impressionnant ! La magie était dans notre interaction ... nous avons tous célébré la vie ensemble. Je suis vraiment heureux que mon histoire du vol 1549 puisse servir d'exemple. Tu travailles avec un groupe d'héros silencieux ... des personnes qui accompagnent ceux qui souffrent. Je les admire tous. Et ensemble, nous faisons une grande différence. »

 

« Héros silencieux ». Je n’y avais jamais songé. C’est finalement un beau résumé de ce que Dieu nous fait la grâce de devenir !

 

Gérard et Martine HOAREAU, Août 2017

 

** « C’est votre commandant qui vous parle. Préparez-vous, Impact imminent ». C’est la phrase qu’a dit Sully Sullenberger aux passagers de l’avion juste avant l’amerrissage. Il faut savoir qu’il y a rarement des survivants lors d’un crash dans l’eau. Sully le savait car il était aussi expert en sécurité aérienne. Il connaissait aussi son avion et son métier et avait la conviction qu’il n’y avait pas d’autres solutions possibles pour essayer de sauver les passagers.

 

 


>>>      Si vous souhaitez plus d'informations sur la formation MVF, n'hésitez pas à nous contacter !      <<<
 

Quelques réactions à l'article ci-dessus ? A vous la parole (ou le clavier) !

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Formation à l'accompagnement des personnes en souffrance



Nous avons le plaisir de vous présenter la formation à l'accompagnement  des personnes en souffrance

organisée par Mission Vie et Famille à Alès.
 


Démarrée le week-end du 6 et 7 juin 2015 à l'Eglise Réformée Evangélique d'Alès,

elle se poursuivra sur une durée de 2 ans, de l'année 2015 à l'année 2017,

et sera répartie sur 8 week-ends qui auront lieu à Alès

et 2 semaines complètes

qui seront organisées au Château de Joudes, Saint Amour en Bourgogne.
 

 

 

Pour en savoir plus, téléchargez la brochure en cliquant ici

cliquant ici
formation+Al$C3$A8s
formation+Al$C3$A8s.pdf
Document Adobe Acrobat [530.4 KB]
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Mission Vie et Famille