Formation à la relation d'aide MVF à l'IBB

L'IBB reconduit cette formation en 2018, dans des conditions analogues à celles de 2016 ci-dessous.

Les dates 2018 :  6 et 27 février, 13 mars, 17 avril, 4 et 15 mai

 

 

 

Voici le contenu de la 3ème édition de la formation à la relation d’aide proposée par MVF à l’Institut Biblique de Belgique (IBB).
 

Cette formation s’est déroulée sur 6 journées pendant le semestre
 

Institut Biblique Belge Année 2016
Cours du jour, 2d cycle,

Gérard HOAREAU
Feuille guide
Relation d’aide 2

Description générale

La relation d'aide est d'abord une aide à la relation. Elle touche en effet le cœur, l'âme, la pensée, en un mot: l'intériorité. C'est le monde des profondeurs de l'être, marqué par la division et la rupture de la communion avec Dieu, autrui et soi-même, monde où se bousculent tant de pensées, de sentiments et de désirs souvent contradictoires. L'homme est un être de relation, dès le jour de sa naissance et même auparavant. Note vie relationnelle est parfois lieu de souffrance, avec ses corollaires : rupture de la communication et isolement.

La relation d’aide est donc la relation qui existe entre un(e) chrétien(ne) mûr(e) qui agit comme l’accompagnant d’une personne chrétienne, ou non chrétienne, en difficulté spirituelle, psychologique, relationnelle, sociale ou morale, apportant une écoute attentive et une parole appropriée, fondées bibliquement. Par conseiller, nous entendons la personne qui aide, accompagne et « fait le présent de sa présence ». Il veut aider à rétablir les relations brisées. Ce n’est pas forcément un spécialiste, ni un psy, ni un pasteur. Ce n’est pas non plus un « amateur », qui agirait ou aiderait de façon désinvolte. C’est avant tout quelqu’un qui a la « passion » d’écouter, le désir de comprendre, l’humilité de ne jamais cesser d’apprendre et qui croit simplement que « quelque chose est toujours possible ».

Nous allons approfondir notre compréhension de la pratique de la relation d’aide par des cours spécifiques et des travaux pratiques.

Objectifs du cours :

› Avoir une compréhension biblique de problèmes majeurs liés à la vie affective et relationnelle

› Permettre aux étudiants de comprendre les grands principes de la relation d’aide d’inspiration chrétienne ainsi que les mécanismes qui se jouent chez les personnes en souffrance

› Permettre aux étudiants de travailler sur des cas pratiques et concrets

› Donner une « trousse de premiers soins » aux étudiants afin qu’ils puissent offrir un suivi et une aide adaptés, dans les limites de ce qu’ils auront appris durant les cours

› Donner aux étudiants une claire compréhension de leurs limites dans la pratique de la relation d’aide afin qu’ils puissent servir de relais vers des personnes plus compétentes

› Donner aux étudiants le désir d’aller plus loin au niveau formation et d’approfondir les notions que nous aurons survolées durant les cours

Horaires

  • Cours : le mardi de 13h30 à 17h00. Dates :
    - 2 février 2016
    - 23 février 2016
    - 12 avril 2016
    - 26 avril 2016
    - 10 mai 2016
    - 24 mai 2016
  • Examen en juin (2 heures).

Validation

  • 2 ECTS (crédits selon le système universitaire européen), c'est-à-dire 56 heures au total (28 heures en cours et le reste à la maison plus l’examen).
  • Les heures à la maison consistent en la lecture des ouvrages sur la relation d’aide, en devoirs ainsi que la révision pour l’examen.
  • Pour la lecture, nous proposons 3 livres à lire (voir ci-dessous)
  • L’échéance pour ces lectures est le jour de l’examen.
Cotation
  • Présence et participation en cours : 20%
  • Travail sur les cas pratiques : 10 %
  • Lecture des 3 livres + présentation d’un résumé de 1 page pour l’un des livres : 20 %
  • Examen : 50%

Examen

  • Des questions sur la pratique biblique de la relation d’aide.
  • Des questions parcourant les différents problèmes évoqués en cours.
  • Répondre à des cas fictifs par un diagnostic et une proposition d’un suivi approprié.

Trois livres à lire (deux livres chrétiens et un livre non chrétien). Vous devriez pourvoir trouver les deux livres chrétiens à la librairie « le bon livre » :

Je souffre, écoute-moi ! Pour une église à l’écoute des émotions Peter Scazzero (Ed° Empreinte)

À partir de son expérience de pasteur d'une « megachurch » newyorkaise, Peter Scazzero aborde la question de la maturité émotionnelle dans l'Église. La prise de conscience de l'importance de cette dimension a révolutionné sa compréhension de Dieu et sa pratique pastorale. Pour nous permettre d'accéder, nous aussi, à cet équilibre nécessaire entre maturité émotionnelle et maturité spirituelle, il nous propose une démarche en 6 étapes :- creuser sous l'apparence des choses - mettre fin à la tyrannie du passé - accepter notre vulnérabilité - considérer nos limites comme un don - accepter le deuil et la perte - aimer selon le modèle de l'« incarnation ». Illustré de nombreux exemples, ce livre s'adresse en premier lieu à ceux qui exercent une responsabilité dans l'église mais ses conseils s'adaptent parfaitement à d'autres situations et sont accessibles à tous les croyants.

L’entretien de face à face dans la relation d’aide Roger Mucchielli (Ed° ESF Editeur)

La qualité des relations personnelles est devenue un atout essentiel dans bien des structures professionnelles. En ce sens, l'entretien de face à face apparaît comme le moyen par excellence pour accroître la compréhension des problèmes qui se posent et il doit être utile aussi bien à celui qui mène l'entretien qu'à l'interviewé. Devenu une référence, cet ouvrage du professeur Roger Mucchielli décrit ce que doit être un bon entretien car l'intention de bien conduire l'entretien ne suffit pas, il faut une méthode. Elle est exposée avec rigueur et exhaustivité : • comment créer l'écoute compréhensive d'autrui, • faire de la reformulation une technique de base, • savoir s'engager de façon authentique, • individualiser l'aide, • encourager l'autodétermination de l'aidé.

La relation d’aide, vocation de l’Eglise ? Paul Millemann (Edition Excelsis)

Loin du classique manuel de relation d’aide, Paul Millemann nous guide, à la lumière des principes bibliques, dans le dédale de ce que nous avons pris l’habitude de nommer, à tort ou à raison, la relation d’aide chrétienne.

Il invite les responsables d’Église à s’impliquer dans ce ministère et à interroger la Bible sur la question de l’accompagnement. À partir de l’histoire de l’Église, il montre comment nous en sommes arrivés à la situation actuelle, où les psychothérapies séculières entrent en force dans nos communautés, à peine recouvertes d’un voile de chrétienté.

Le livre propose une relation d’aide fondamentalement biblique et ecclésiale, basée sur une saine anthropologie biblique, pour les visites pastorales comme pour faire face à la souffrance ou dans la démarche de discipulat. Sans rester théorique, il propose une pratique biblique et dynamique de l’accompagnement.

Étudiants en théologie, responsables d’Église ou chrétiens en souffrance, chacun trouvera dans cet ouvrage des éléments pour argumenter et se positionner dans sa pratique ou ses besoins.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Mission Vie et Famille